L’accordéoniste Anthony Millet, la pianiste Susanne Huber et Les Chambristes au grand complet fêtent Noël et Nouvel An dans un même concert haut en couleur. On y entendra un Schönberg bien inhabituel. En 1921, pour sauver les finances de la Société des Compositeurs, il écrivit des variations de Noël et transposa des valses de Strauss avec l’aide de son compère Anton Webern.

On entendra aussi la célèbre Danse Macabrede Saint-Saëns dans une version détonante pour accordéon et piano ; quant à l’œuvre du compositeur vivant du jour, c’est une Danse Espagnole du norvégien Robert Ronnes. Un programme à ne pas laisser les jambes sous la chaise !

Programme 114.jpg

© 2019 by Les Chambristes